Décès de Marc de Saint-Imberb : Révélations posthumes

Lettre d'information confidentielle exclusivement destinée aux abonnés de la Revue.
Elle concerne la Frôce, elle publie sur les hommes influents, leurs affaires et leurs réseaux.
Répondre
Avatar du membre
Arsène Colombo
Citoyen
Messages : 19
Enregistré le : 06 juin 2014, 13:28
Type de compte : Scénario
Résidence : ---

Décès de Marc de Saint-Imberb : Révélations posthumes

Message par Arsène Colombo »

Image
Image
[police=Georgia]Les révélations posthumes de Marc de Saint-Imberb : Affaire Kent&Dereck, enfin la vérité ?[/police]
A l'annonce du décès de Marc de Saint-Imberb, une personne se présentant comme l'exécuteur testamentaire du défunt nous a contacté pour fournir un certain nombre de documents assez surprenants jusqu'ici placés sous scellés. Des documents paraphés par le directeur général du service relations extérieures de la société Kent&Dereck, spécialisée dans l'armement, dont on ne sait comment ils ont été procurés. L'information a de quoi créer un séisme alors que l'ancien président de la République fait l'objet de nombreux hommages et des condoléances les plus vives en provenance des personnalités de tous bords. Condoléances timides et en demi-teinte en raison de ses derniers agissements politiques excusés par une forme de démence rendue publique à l'issue de son arrestation.

Mais au moment des faits que la rédaction se propose de vous retranscrire, Marc de Saint-Imberb n'avait pas encore perdu la raison.

Le 22 avril 2013, une dépêche AIF annonce la signature d'un important contrat d'armement entre Kent&Dereck et l'Arabie Saoudite1, évoquant des "négociations secrètes" menées par Vincent Valbonesi, président de la République en exercice à l'époque et Marc de Saint-Imberb, qui était son ministre de l'Economie. A première vue, la réussite de l'accord commercial bilatéral était mis sur le compte de la forte popularité de l'ancien président auprès du monde arabe dont la position pro-palestinienne était accueillie avec satisfaction. Il semblerait néanmoins que dans les coulisses, la vente des avions de chasse et des hélicoptères de transport à l'Arabie Saoudite se soit déroulée de manière plus controversée. Décryptage.

Il fut un temps où la presse frôceuse fut prospère et c'était notamment le cas du journal Le Temps, dirigé par Xavier Kryptz-Herblain. A l'occasion d'une série d'articles publiés à partir du 28 mai 2013, Le Temps2 avait rendu public les premiers soupçons quant à la nature délictueuse de cette affaire financière digne de celle de Karachi ou de Clearstream. En effet, sous la présidence de Vincent Valbonesi, la Frôce avait signé un contrat d'armement avec l'Arabie Saoudite. La société Kent&Dereck, symbole du complexe militaro-industriel national, était partie prenante au contrat puisqu'elle fournissait l'armement vendu. Cependant, le contrat en question était douteux du point de vue des transferts de fonds qui ont été opérés entre les intermédiaires, le Trésor frôceux et le Trésor saoudien. La commission d'enquête, alors présidée par François Bertrand, n'avait pas été fructueuse dans son travail de d'enquête et de documentation. Aucun rapport n'a été publié à l'issue des audiences qui se sont déroulées à huis clos, audiences au cours desquelles des personnalités telles que Sébastien Cappel (ndlr: Président Directeur Général de Kent&Dereck) avaient été entendues pour faire la lumière sur le déroulement des pourparlers ayant précédé la signature du contrat de vente.

On estime que dans cette affaire, de nombreuses rétrocommissions ont été réalisées, participant au virement illicite de sommes d'argent importantes sur des comptes off-shore en Suisse, aux îles Caïmans et au Liechtenstein dont les titulaires sont des sociétés-écran ou des intermédiaires au nombre de trois : l'un étant libanais, le second français et le troisième saoudien (Mohamed Hadile, Victor Hubert et Ahmed ben Al-Whaliya) qui ont perçu une commission de 3%. Le scandale ayant impliqué la banque suisse HSBC au sujet de fraudes fiscales massives a permis à la rédaction d'Homo Politicus de confirmer l'information du journal Le Temps selon laquelle les sommes allouées aux intermédiaires s'élèvent à 37.5 millions de pluzins, toutes transactions cumulées.
On compte également des personnalités politiques frôceuses lourdement impliquées dont deux anciens présidents de la République : Vincent Valbonesi et Marc de Saint-Imberb qui auraient profité du rôle qu'ils ont joué pour bénéficier d'un pot de vin versé par le PDG de Kent&Dereck dont le montant est estimé à 300 000 pluzins, sur des comptes à Panamà.

L'affaire dévoile également que la corruption a eu lieu au niveau des plus hautes instances politiques frôceuses et saoudiennes. Les engins militaires aériens devaient être vendus pour la somme d'1.25 milliards de dollars maximum par Kent&Dereck. Si la société frôceuse avait pu obtenir le contrat, c'est grâce au pot de vin de 18.8 millions de pluzins versés au ministre de la défense et au chef des armées saoudiens. Quant aux personnalités politiques frôceuses, elles ont su fructifier les fonds détenus au Panamà en les faisant transiter via un fonds d'investissement singapourien inconnu à l'heure actuelle pour le compte de Vincent Valbonesi. Quant à Marc de Saint-Imberb, son exécuteur testamentaire nous a confié qu'il regrettait ses actes et qu'en guise de rédemption, il souhaitait rendre public toutes ces informations à sa mort. Parmi les documents qui nous ont été remis, on sait qu'il dispose d'un compte enregistré à Genève par la banque HSBC et dont le relevé annuel de 2013 mentionne un virement bancaire provenant du compte panaméen où a été d'abord versé le pot-de-vin. Une enquête financière permettrait de distinguer quelle part de cette fortune a pour origine le versement illicite.
Notes :

1 Dépêche du 22/04/2013, Agence de l'Information Frôceuse
2 Elections Présidentielles, retournement de situation, in Le Temps, 28 mai 2013

Avatar du membre
Louis-Damien Lacroix de Beaufoy
Le Yocto Tout-Puissant
Messages : 2484
Enregistré le : 14 juin 2010, 21:01
Prénom ou pseudo du joueur : Yocto
Type de compte : Principal
Avatar : Paul Walker
Parti Politique : Sympathisant ADF
Résidence : Vauxin (PROVENCE)
Date de naissance de votre personnage : 28 déc. 1972

Re: Décès de Marc de Saint-Imberb : Révélations posthumes

Message par Louis-Damien Lacroix de Beaufoy »

Si ces informations sont confirmées, je le dis sans détour, j'ai honte pour notre République.

Nous sommes tellement loin de l'esprit exemplaire de décembre 2013... Le pouvoir, la politique ont visiblement poussé ceux qui étaient aux responsabilités à commettre les pires faites.

Il est nécessaire qu'une commission d'enquête soit ouverte et que la Justice se saisisse de ce dossier.

Cela étant, ces révélations posthumes sont regrettables. Marc de Saint Imberb n'a pas trouvé le courage dire la vérité de son vivant.
Maître du Jeu,
Ancien Président de la République, à la retraite.

Avatar du membre
Colin Gilbert
Citoyen
Messages : 867
Enregistré le : 24 janv. 2014, 23:00
Type de compte : PNJ (secondaire)
Résidence : ---

Re: Décès de Marc de Saint-Imberb : Révélations posthumes

Message par Colin Gilbert »

Que ce corrompu soit pendu haut et court! Ah, non! Trop tard! :roll:
ANCIEN DÉPUTÉ-MAIRE (RLPN) DE DEUX-CHÂTEAUX
ANCIEN PREMIER MINISTRE
FONDATEUR DU RLPN

Lauréat de la quenelle d'or 2014 (catégorie juridique et politique)


Le lâche souffre mille morts, le vrai soldat, lui, ne meurt qu'une fois. (2pac)

Répondre

Retourner vers « Homo Politicus »