Statuts du Parti Union pour le Renouveau Frôceux

Idéologies : Républicanisme, Libéral-démocratisme, Néogaullisme
Verrouillé
Joseph Vann Letto

Statuts du Parti Union pour le Renouveau Frôceux

Message par Joseph Vann Letto »

Image
UNION POUR LE RENOUVEAU FRÔCEUX
----------------
Statuts de l'URF

Article 1 : Il est fondé entre les personnes physiques adhérant aux présents statuts un “parti ou groupement politique” soumis à la Constitution.

Article 2 : Ce parti a pour dénomination Union pour le Renouveau Frôceux.

Article 3 : Union pour le Renouveau Frôceux a pour but :
• D’être une alternative à la droite dure et à la gauche ;
• De soumettre au débat public et aux scrutins électoraux, ses propositions de modifications des politiques publiques ;
• D’en assurer le suivi et la mise en œuvre dans l’ensemble des institutions ou exécutifs où Union pour le Renouveau Frôceux disposera de représentants.
• De mobiliser la société et de prendre toute initiative allant dans le sens de cette mutation.

Article 4 : Union pour le Renouveau Frôceux est un mouvement politique structuré en un Réseau coopératif et un parti.
Union pour le Renouveau Frôceux s’inscrit pleinement dans un ensemble plus vaste qui contribue au développement des idées de renouvellement politique.
Union pour le Renouveau Frôceux s’autorise à nouer des partenariats avec toutes organisations partageant ses valeurs et buts.
Chaque membre adhérent à Union pour le Renouveau Frôceux adhère à cette charte.

Article 5 : Le siège social du parti est situé au Parc Regina Margherita, à Anglès, Grand Piémont.

Article 6 : Union pour le Renouveau Frôceux est constituée pour une durée indéterminée.

Article 7 : Union pour un Renouveau Frôceux est constitué d'un bureau politique décisionnaire qui a toute autorité sur l'administration du parti et sur le statut de ses membres.

Article 8 : Le bureau politique est constitué des cadres du partis. Les nouveaux adhérents à Union pour un renouveau Frôceux sont d'office Cadre du parti.

Article 9 : Le bureau politique a les compétences pour retirer le statut de cadre à un membre de Union pour un renouveau Frôceux. Ceci se fait sur un vote à la majorité des 50% du bureau politique. N'importe quel cadre peut lancer cette procédure, s'il en explique les raisons. Le Premier Secrétaire du parti peut annuler le vote s'il considère les raisons insuffisantes.

Article 10 : Le bureau politique élit, le Premier Secrétaire et le Secrétaire Général pour un mandat de 3 mois, à l'occasion d'Universités de l'URF. La procédure de candidature est encadrée par le Bureau politique, antérieurement à la tenue des Universités.

Article 10-1 : En cas de vacance des fonctions de direction durant le mandat, il revient à l'occupant du poste de désigner un successeur qui effectuera l'intérim jusqu'à la fin du mandat. Un membre du Bureau politique peut demander, dans la première semaine de l'intérim un vote de validation par le Bureau politique (à la majorité absolue).

Article 10-2 : Ne peut rester à la même fonction de direction la même personne plus 6 mois consécutifs (deux mandats).

Article 11 : Le Premier secrétaire est chargé de mettre à jour le Programme voté par le bureau politique, de coordonner les actions des membres, de proposer et mettre en place les votes au bureau politique et de gérer toute autres actions ayant des conséquences au sein du parti.

Article 12 : Le Secrétaire générale est chargée de représenter le parti hors de ses murs, il est le seul à pouvoir poster sur le Compte Pluzins et est le seul à pouvoir faire les déclarations publiques du parti. Il est également en charge de l'organisation des Congrès et Universités de l'URF.

Article 13 : A l'approche d'élections présidentielles, le Premier Secrétaire doit sonder le Bureau politique sur la participation ou non du mouvement à ces dernières. Les candidats connus, une primaire interne sera organisée dans un délai raisonnable pour désigner le candidat de l'URF aux élections présidentielles. Le Mouvement peut de la même façon décider de soutenir un candidat externe.

Article 14 : A l'approche d'élections législatives, le Premier Secrétaire doit sonder le Bureau politique sur la participation ou non du mouvement à ces dernières.

Article 15 : A la suite de la consultation approuvant la participation aux élections législatives, le Premier Secrétaire doit rechercher une tête de liste. Les candidats connus, une primaire interne sera organisée dans un délai raisonnable pour désigner la tête de liste de l'URF. Le classement des candidats suivants est défini par un lancé de dé effectué en Zone Privé par la Direction du Parti.

Article 16 : Toutes les décisions du Premier Secrétaire et du Secrétaire général doivent être prise en ayant connaissance des débats internes du bureau politique. Ce vote se fait sur une majorité simple (>50%).

Article 17 : Tous membres du parti doit se plier aux décisions du Secrétaire général et du Premier Secrétaire. Tous membres peut néanmoins critiquer ces décisions au sein du bureau politique.

Article 18 : Tous membres du Bureau Politique peut proposer un vote au bureau politique afin d'entamer une procédure de vote anticipé du premier Secrétaire et du Secrétaire Général. La procédure ne s'enclenche que si la demande est motivée. Tout litige devra être statuer par un juge, dont la décision s'exécutera souverainement au Bureau politique.

Article 19 : Tous les votes fait au sein du bureau politique s'étalent sur une durée de 48h.

Article 20 : Le bureau politique peut, par un vote, attribuer toutes les prérogatives décisionnaires à un de ses membres, pour une durée de deux semaines, renouvelable.

Article 21 : Des Universités de l'URF sont organisées, par le Secrétaire Général, assisté par le Premier Secrétaire et le Bureau politique, tous les trois mois [durant les mois de Mars (Hiver), Juin (Printemps), Septembre (Eté), Décembre (Automne)]. Celles-ci seront nommées en fonction des saisons. Elles seront l'occasion de tenir des débats internes, d'y tenir des votes et d'élire la nouvelle direction du Parti.

Verrouillé

Retourner vers « Union pour le Renouveau Frôceux »